Bulletin n°113

Repères : le paysage et la ville

Mounia

Étymologiquement, le terme de paysage est associé à la notion de pays: c’est « l’étendue du pays que l’on voit d’un seul aspect ». Le paysage fait donc appel aux sens et, par extension, à la sensibilité du promeneur, du voyageur ou du contemplatif. Suivant cette observation, l’individu perçoit des fragments du territoire. Une relation émotionnelle se noue entre l’homme et l’espace qu’il observe et analyse. Par extension, l’expression artistique permet de faire évoluer le concept, de la sensibilité à la subjectivité de cette représentation contemplative: le paysage devient alors un objet constitutif de la peinture. Arrière-plan de scènes de…

« Ce contenu est réservé et nécessite un abonnement (ou supérieur) »


Abonnez-vous !

pour accéder au contenu protégé des bulletins AdP Villes en Développement

Je m’abonne

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à ce contenu

Je m’identifie