Bulletin n°112

Témoignage

Gugun Muhammad, coordinateur du collectif Urban Poor Consortium1 à Jakarta.

Gugun Muhammad a participé avec des réseaux militants et Architectes sans Frontières à la requalification environne-mentale de quartiers informels à Jakarta, montrant que la vie sur les berges pour-rait être possible en dépit du risque d’inondation. « Nous menons trois activités principales : l’organisation, la mise en réseau et l’advocacy. La première vise à renforcer les capacités des habitants à gérer leurs problèmes en se regroupant localement et à l’échelle de la ville. La seconde vise à construire un réseau d’alliés, horizontal entre les quartiers et vertical avec les médias, les professionnels de l’urbain et les universités. Enfin, l’activité d’advocacy…

« Ce contenu est réservé et nécessite un abonnement (ou supérieur) »


Abonnez-vous !

pour accéder au contenu protégé des bulletins AdP Villes en Développement

Je m’abonne

Déjà abonné ?

Identifiez-vous pour accéder à ce contenu

Je m’identifie